Monument annonce les résultats de son essai minier dans la zone d’intérêt aurifère de Peranggih en Malaisie

VANCOUVER, Colombie-Britannique, 22 avr. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) — Monument Mining Limited (TSX-V : MMY et FSE : D7Q1) (« Monument » ou « l’entreprise ») a le plaisir d’annoncer les résultats de son programme d’essai minier dans la zone d’intérêt aurifère de Peranggih (« Peranggih »), située à 14 km au nord de la mine d’or de Selinsing dans l’État de Pahang en Malaisie.

Peranggih est une nouvelle cible d’exploration d’oxyde. La minéralisation aurifère est contrôlée de façon structurelle, à la manière de Selinsing et de Buffalo Reef, tant au niveau de l’environnement géologique de la région que de la configuration structurelle, s’agissant d’une zone de cisaillement et de faille régionale. À Peranggih Central (le site d’essai minier), la minéralisation s’étend au niveau régional vers N.N.O-S.S.E à l’azimut nord d’environ 340-350.

L’essai minier s’est déroulé du 22 février au 3 mars 2020. L’échantillon en vrac a été extrait de la zone à haute minéralisation de Peranggih (figure 1) et introduit dans l’installation de traitement de l’or de Selinsing afin de confirmer la teneur moyenne, quantifier l’or grossier présent et tester le rendement métallurgique à l’échelle de l’installation.

La figure 1 qui accompagne l’annonce est disponible à l’adresse https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/1794ce6b-c9db-429b-b876-145d81d187cb

Informations essentielles des résultats du programme d’essai minier

  • La matière extraite de la première mine était de 15 677 tonnes avec une teneur de 1,22 g/t, soit légèrement en deçà mais néanmoins cohérente avec un bloc modèle de 1,19 g/t sur 17 309 tonnes et avec un contrôle de la teneur réalisé en 2018 de 1,36 g/t sur 17 060 tonnes.
  • Sur les 15 677 tonnes de matière extraites, 13 047 d’entre elles ont été traitées à une teneur en minerai réconciliée de 1,17 g/t avec une récupération réelle de 89,8 % après réconciliation de l’ouverture et de la fermeture de l’or en production issu du chargement sur charbon actif, de l’or physique récupéré par extraction électrolytique et de l’or issu des résidus. En comparaison, la teneur moyenne en or analysée était de 1,22 g/t avec une récupération de 90,2 % d’après l’échantillonnage de l’installation issu de la charge d’alimentation et des résidus. Les résultats des tests par gravimétrie et par lixiviation étaient très encourageants.

Forage et minage d’échantillons en vrac

Les échantillons en vrac de l’essai minier ont été sélectionnés parmi la minéralisation exposée du site minier historique de Peranggih Central, choisi pour son accessibilité, sa topographie favorable et son faible rapport de découverture. Un programme de forage par roto-percussion à l’air (RAB) à maillage serré de 5 m x 5 m visant à contrôler la teneur y a été réalisé le 28 novembre 2017. Ce programme de forage a permis de délimiter une zone à teneur élevée en or à Peranggih Central à l’aide d’un essai sur une étendue longitudinale de 150 m sur une largeur de 80 m et une profondeur de 20 m ; cette zone est connue pour son système de brèches hydrothermales contenant une importante quantité d’or grossier.

L’extraction de la matière d’échantillonnage en vrac de Peranggih a été contrôlée par la structure de mine repensée d’après le bloc modèle et le forage de contrôle de la teneur. Le minage a été effectué en gradins de 2 m et la matière d’échantillonnage en vrac a été transportée à la pile de stockage temporaire de Pantos située à 7 km au sud de Peranggih, avant d’être acheminée vers la plate-forme de tout-venant de l’installation de Selinsing, située 7 km plus au sud, à l’aide de la voie d’accès nouvellement construite. La matière d’échantillonnage en vrac a été extraite par excavation, sans aucune opération de forage ni utilisation d’explosifs lors de l’essai minier. Les résultats du minage sont indiqués dans le tableau 1 ci-dessous.

Tableau 1 : campagne d’essai minier de Peranggih – matière d’échantillonnage en vrac extraite
  Unité Extraite Bloc modèle Contrôle de la teneur Extraite / BM Extraite / CT
Volume m3 7 126 7 901 7 581 90% 94%
Tonnes t 15 677 17 309 17 060 91% 92%
Teneur g/t Au 1,22 1,19 1,36 102% 90%
Onces oz. 612 664 745 92% 82%

Au total, 15 677 tonnes de matière d’échantillonnage en vrac ont été extraites pour une teneur moyenne de 1,22 g/t Au. Le tonnage des échantillons en vrac extraits était 8 % inférieur à celui du contrôle de la teneur en raison des écarts de topographie et de densité. La teneur de l’échantillonnage en vrac extrait était 10 % inférieure à celle du contrôle de la teneur en raison de la dilution des déchets dans les blocs d’échantillonnage en vrac extraits et de l’espacement plus important des échantillons de forage pour le contrôle de la teneur.

Le bloc modèle a été repensé avec un angle d’inclinaison à 45°, donc moins élevé que le modèle d’origine qui comportait un angle de pente de 70°, en raison des fortes pluies ayant entraîné l’effondrement du talus au début de la découverture.  La première conception de la mine d’essai de Peranggih prévoyait un total de 8 934 tonnes avec 1,87 g/t Au, soit 537 onces.

Essai à l’échelle de l’installation

Les résultats d’analyse de la teneur en or ont été calculés selon un traitement individuel des échantillons en vrac combinés par l’installation de Selinsing. L’installation de traitement prend en charge le concassage et le broyage par boulets, dans lequel la surverse du cyclone est reliée au circuit de lixiviation à partir duquel le charbon traverse la colonne d’élution et la solution d’or pour atteindre les cellules d’extraction électrolytique. La sousverse du cyclone est quant à elle reliée au concentrateur Knelson ; les concentrés sont ensuite envoyés au réacteur Acacia, puis aux cellules d’extraction électrolytique pour la récupération finale de l’or.

Avant le traitement des échantillons en vrac, la pile de stockage des échantillons concassés a été nivelée et analysée. Des études de l’or en production ont également été réalisées avant et après la campagne de traitement.

En raison de la faible quantité de roche dure, l’installation de concassage a seulement utilisé le concasseur à mâchoires et le concasseur à cônes secondaire, tandis que le tamis a été équipé de panneaux de 22 mm. Les échantillons en vrac ont été concassés à un taux moyen de 126 t/h. Des taux d’alimentation de 149 t/h avec matière plutôt sèche ont été atteints, malgré une baisse du rendement due à des blocages du toboggan provoqués par de la matière riche en argile, rendue humide et collante en raison de la pluie. Les analyses dimensionnelles de la matière d’échantillonnage en vrac concassée/charge d’alimentation ont indiqué une taille P80 de 9,1 mm.

Au total, 13 047 tonnes de matière sèche pour l’échantillonnage en vrac de Peranggih ont été traitées en sept jours à un taux d’alimentation moyen de 80 t/h. Les broyeurs à boulets principal et secondaire fonctionnaient en combinaison avec les deux concentrateurs Knelson. Il a été constaté que les échantillons en vrac de Peranggih étaient plutôt tendres et que la taille broyée moyenne P80 était d’environ 39 microns. La consommation énergétique du broyage lors de la campagne de Peranggih s’est élevée à un indice assez faible de 11,8 kWh/tonne.

Les concentrés Knelson étaient récupérés toutes les 45-60 minutes et accumulés pendant 12 heures avant une lixiviation intensive dans le réacteur Acacia. De la soude caustique, du cyanure de sodium et un catalyseur de lixiviation ont été ajoutés à la solution de décapage Acacia pour un cycle de lixiviation intensive achevé en 12 heures. La récupération par lixiviation intensive était élevée, deux résultats de tests ayant indiqué une récupération de 99,3 %. Le rendement massique du concentré gravimétrique issu des échantillons en vrac de Peranggih ne s’est pas avéré excessif. La lixiviation intensive a été ramenée à un cycle quotidien avec une accumulation des concentrés Knelson sur 24 heures. La liqueur mère Acacia a été envoyée aux cellules d’extraction électrolytique pour la récupération finale de l’or. La récupération d’or par gravimétrie réconciliée offerte par les concentrateurs Knelson et le réacteur Acacia était de 19,9 %.

La surverse du cyclone était reliée au circuit de lixiviation comportant deux réservoirs de lixiviation et six de charbon en lixiviation (CIL) pour une durée de rétention totale de 36 heures. La concentration de cyanure de sodium visée était de 220 ppm dans le premier réservoir de lixiviation ; l’ajout de chaux hydratée a permis à la boue d’atteindre un pH 10,3, soit légèrement inférieur au pH 10,5 habituel, afin de contrôler la viscosité supérieure à la moyenne des échantillons en vrac de Peranggih. La cinétique de lixiviation était excellente : l’échantillonnage du circuit de lixiviation indiquait jusqu’à 78,5 % d’or dans la solution en aval du premier réservoir de lixiviation, soit 6 heures de rétention. La récupération unitaire par lixiviation/CIL était de 83,8 %, tandis que la récupération totale réconciliée par lixiviation/CIL était de 69,9 % (figure 2 : campagne d’essai minier de Peranggih – cinétique de lixiviation).  Les consommations de cyanure de sodium et de chaux se sont élevées respectivement à 0,9 et 3,1 kg/tonne, soit une consommation plutôt normale par rapport aux minerais d’oxyde extraits à Selinsing et Buffalo Reef.

La figure 2 qui accompagne cette annonce est disponible à l’adresse https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/abd1455e-fc0d-4eff-b00a-9f3694dcf876

Réconciliation de teneur et récupération d’or

La récupération d’or totale des échantillons en vrac de Peranggih s’est avérée très encourageante, atteignant 89,8 % pour une charge d’alimentation réconciliée de 1,17 g/t Au. Des analyses ont été effectuées sur les échantillons issus de la charge d’alimentation des broyeurs à boulets et de la surverse du cyclone. L’or analysé indiquait une moyenne de 1,22 g/t Au dans la charge d’alimentation et 0,96 g/t Au dans la surverse du cyclone (résidus par gravimétrie), soit une récupération gravimétrique de 21,4 %, donc légèrement supérieure à la récupération réconciliée de 19,9 %.

La récupération par lixiviation/CIL analysée a atteint 68,8 %, soit presque au même niveau que la récupération réconciliée de 69,9 %. La récupération totale était de 90,2 %, tandis que la récupération réconciliée était de 89,8 %. La teneur de la charge d’alimentation réconciliée était de 4,0 %, donc inférieure à la teneur analysée. Compte tenu de la courte durée de la campagne, les récupérations et teneurs analysées et réconciliées sont raisonnablement concordantes.

Tableau 2 : campagne d’essai minier de Peranggih – échantillons en vrac traités
Description tonnes g/t Au g Au %
Tonnes de matière sèche concassées et broyées 13 047      
Or récupéré par gravimétrie   0,23 3 048,0 19,9 %
Or récupéré par lixiviation/CIL   0,82 10 699,9 69,9 %
Total d’or récupéré réconcilié   1,05 13 747,9 89,8 %
Or dans le résidu final   0,12 1 562,1 10,2 %
Or réconcilié dans la charge d’alimentation   1,17 15 310,0 100,0 %
Analyses        
Or dans les résidus gravimétriques   0,96 12 517,1  
Or dans les résidus finaux   0,12 1 562,1  
Or analysé dans la charge d’alimentation   1,22 15 917,9  
Récupération par gravimétrie analysée       21,4 %
Récupération par lixiviation/CIL analysée       68,8 %
Récupération totale analysée       90,2 %
Écart de la teneur de la charge d’alimentation       -4,0 %

Les résultats des tests par gravimétrie et par lixiviation étaient très encourageants. Aucun problème grave de manipulation de la matière n’a été rencontré avec les échantillons en vrac de Peranggih. Les campagnes à venir porteront sur un mélange avec un minerai plus adapté issu des mines de Selinsing pour faciliter la manipulation de la matière dans l’installation de concassage et améliorer les propriétés de la boue dans le circuit de lixiviation.

Un nouveau programme de contrôle de la teneur est en cours de développement sur une surface de forage de 5 000 mètres.  En outre, un programme de forage d’exploration supplémentaire a été soumis pour déterminer les prolongations de la minéralisation connue sur la longueur en direction du nord-est et du sud-ouest. D’autres matières minéralisées pourraient être introduites dans l’installation de temps à autre lorsque les résultats du contrôle de la teneur s’avéreront satisfaisants.

Facteurs de risque

Aucun rapport des ressources minérales selon la norme NI 43-101 n’a été produit pour la zone d’intérêt aurifère de Peranggih.

L’ensemble de la matière d’échantillonnage en vrac a été extrait à un seul endroit, dénommé mine 1 (voir figure 1). La mine 1 a été sélectionnée pour sa teneur considérée comme représentative et sa position géographique facilitant l’extraction. Rien ne garantit que le minage ou l’échantillonnage en vrac d’un autre emplacement de Peranggih donnera une teneur ou une récupération d’or similaire.

Lors du processus de test des échantillons dans l’installation de traitement de Selinsing, il est possible que de l’or déjà présent dans le circuit se soit échappé lors du traitement des échantillons en vrac. De la même manière, les échantillons en vrac pourraient avoir déposé des résidus d’or dans le circuit. La mesure dans laquelle ce phénomène pourrait avoir faussé les résultats est impossible à déterminer. La précision des résultats ne peut en aucun cas être certifiée ; il est donc recommandé aux lecteurs d’être prudents quant à l’utilisation et à l’interprétation desdits résultats.

Les informations techniques et scientifiques figurant dans ce communiqué de presse ont été préparées par Azman Taib, titulaire d’une licence en ingénierie (ressources minérales), métallurgiste de la mine d’or de Selinsing ; revues et approuvées par Michael John Kitney, MAICD, MSc, MAusIMM, désigné comme personne qualifiée selon la norme NI 43-101.

À propos de Monument

Monument Mining Limited (TSX-V : MMY, FSE : D7Q1) est un producteur d’or basé au Canada, propriétaire et exploitant de la mine d’or de Selinsing en Malaisie. Son équipe de direction experte vise à la croissance et à la mise en œuvre de plusieurs projets d’exploration et de développement, parmi lesquels le projet cuivre-fer Mengapur dans l’État de Pahang en Malaisie et les projets d’or Murchison regroupant Burnakura, Gabanintha et Tuckanarra dans la zone de Murchison en Australie-Occidentale. L’entreprise emploie près de 195 collaborateurs dans les deux régions et s’est engagée au respect des normes les plus strictes en matière de gestion environnementale, de responsabilité sociale et de santé et de sécurité pour ses employés et les communautés environnantes.

Cathy Zhai, présidente et directrice générale
Monument Mining Limited
Suite 1580 – 1100 Melville Street
Vancouver, BC V6E 4A6

POUR PLUS D’INFORMATIONS, consultez le site de l’entreprise à l’adresse www.monumentmining.com ou contactez :

Richard Cushing, MMY Vancouver                 Tél. : +1-604-638-1661 x102                rcushing@monumentmining.com

« La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant au caractère adéquat ou exact du présent communiqué. »

Déclaration prospective

Le présent communiqué de presse comporte des déclarations prospectives concernant Monument, son activité et ses projets à venir (« les déclarations prospectives »). Les déclarations prospectives sont des énoncés indiquant des attentes, des projets, des objectifs ou des événements futurs qui ne constituent pas des faits historiques. Elles indiquent les prévisions de l’entreprise quant à ses projets miniers et au calendrier et résultats des programmes proposés et événements décrits dans le présent communiqué.  De manière générale, les déclarations prospectives peuvent être identifiées par leur utilisation d’une terminologie propre telle que « prévoit », « s’attend à » ou « ne s’attend pas à », « devrait », « budget », « prévu », « estime », « prévisions », « a l’intention de », « anticipe » ou « n’anticipe pas », ou « croit », ou par des variations de tels termes ou phrases indiquant que les actions, événements ou résultats précisés « pourraient être », « seraient possibles », « devraient être », « sont probables » ou « seront pris », « se produiraient » ou « seraient atteints ». Les déclarations prospectives du présent communiqué sont sujettes à divers risques, incertitudes et autres facteurs pouvant entraîner des résultats ou des accomplissements réels sensiblement différents de ceux explicitement ou implicitement indiqués dans lesdites déclarations prospectives.  Ces risques et certains autres facteurs incluent, sans s’y limiter : les risques liés à la conjoncture économique et aux incertitudes commerciales, compétitives, géopolitiques et sociales ; les incertitudes liées aux résultats des activités d’exploration en cours ; les incertitudes liées aux avancées et au calendrier des activités de développement ; les risques liés à l’activité à l’étranger ; les autres risques propres à l’industrie minière et ceux décrits dans le rapport de gestion de l’entreprise et dans les rapports techniques sur les projets de l’entreprise disponibles sur le profil SEDAR de l’entreprise sur www.sedar.com. Les facteurs matériels et suppositions utilisés pour la rédaction des déclarations prospectives dans le présent communiqué comprennent :  les attentes quant au coût comptant estimé par once d’or produite et les flux de trésorerie prévus pouvant résulter des opérations ; les facteurs économiques généraux et d’autres facteurs indépendants de la volonté de Monument ; les suppositions et attentes relatives aux résultats de l’exploration des zones d’intérêt de l’entreprise ; les suppositions quant au futur prix de l’or et des autres minéraux ; la période et la quantité estimées de la production à venir ; la période et les résultats attendus des activités de développement et d’exploration ; les coûts des activités futures ; les dépenses en capital et de fonctionnement ; la réussite des activités d’exploration ; les problèmes de minage ou de traitement ; les taux de change ; et tous les facteurs et suppositions décrits dans le rapport de gestion de l’entreprise et dans les rapports techniques sur les projets de l’entreprise disponibles sur le profil SEDAR de l’entreprise sur www.sedar.com.   Bien que l’entreprise ait tenté d’identifier les facteurs essentiels pouvant entraîner des résultats réels sensiblement différents de ceux indiqués dans les déclarations prospectives, d’autres facteurs pourraient entraîner des résultats différents de ceux anticipés, estimés ou prévus. Rien ne garantit que les déclarations s’avéreront exactes, les résultats réels et événements futurs pouvant sensiblement différer de ceux anticipés dans lesdites déclarations. Par conséquent, les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux déclarations prospectives. L’entreprise ne prévoit aucune mise à jour de quelque déclaration prospective que ce soit, sauf dans les cas prévus par les lois sur les valeurs mobilières applicables.